La chaîne de Belledonne

Chaîne de montagne aux cimes minérales, Belledonne est un véritable écrin pour les randonneurs.

La chaîne de Belledonne est un massif des Alpes françaises proche de Grenoble et Chambéry à cheval sur les départements de l’Isère et la Savoie.
Son plus haut sommet, le Grand pic de Belledonne culmine à 2 977 m.

Le territoire géographique de Belledonne se compose de communes de montagne allant de la vallée du Grésivaudan à Chambéry, aux communes savoyardes du nord de Belledonne, puis des Hurtières aux communes de la vallée du Glandon pour revenir sur l’oisans avec les communes de Vaujany et d’Allemont. En 2017, 59 communes adhèrent à l’Espace Belledonne, association territoriale qui fédère les communes et acteurs économiques.

  • Le territoire

    Le massif s’étend sur 60 km de long et 10 km de large.

    Il se compose de trois chaînons principaux.
    Du sud au nord :
    Le massif de Belledonne : s’étend de la vallée de la Romanche au pas de la Coche ; le point culminant est le Grand pic de Belledonne.
    Le massif des Sept Laux  : s’étend du pas de la Coche au col de la Croix ; le point culminant est le Rocher Blanc.
    Le massif d’Allevard : s’étend du col de la Croix à la vallée de l’Arc ; le point culminant est le Puy Gris.

    Il est bordé sur son versant nord-ouest par l’Isère et fait face aux massifs de la Chartreuse (large vallée du Grésivaudan) et des Bauges (combe de Savoie). Au nord-est, sur la rive opposée de l’Arc (Maurienne), se situe le massif de la Vanoise. À l’est, il est séparé par le torrent Glandon du massif des Arves et au sud-est par l’Eau d’Olle des Grandes Rousses. Pour finir, à l’extrémité sud, de l’autre côté de la Romanche (basse vallée de l’Oisans), s’élève le massif du Taillefer.

    Les sommets enneigés de Belledonne constituent le décor naturel des deux plus grandes villes des Alpes françaises, Grenoble et Chambéry.